Objetif de ce billet : créer un blog dotclear dans sa version 2 hébergé par free.fr. Free propose d'héberger gratuitement votre site web, avec un espace alloué de 10 Go. Ils proposent aussi un espace blog, avec ce même logiciel dotclear, mais l'avantage de l'hébergement de site, c'est qu'on fait ce qu'on veut avec, et si on en a marre de dotclear ou si on veut bidouiller dans ses entrailles, qu'on veut créer tout son site en flash (beurk...) ou tout en svg+javascript (miam !), et ben on peut. Voila pourquoi j'ai choisi cette voie.
En plus c'est pas franchement compliqué. chrom_logo.png La première chose à faire, c'est de se créer un compte chez free, si ce n'est pas déjà fait (si free est aussi votre FAI, c'est déjà fait). Ensuite, dans la rubrique Internet de "son compte" free, activer son compte pour les pages personnelles. Comme base de donnée, il faut choisir PostreSQL car MySQL ne fonctionnera pas avec dotclear, celui-ci nécessitant un composant en plus que free ne met pas à dispostion sur ses serveurs. Ça prend pas mal de temps, il m'a fallu 1 jour pour activer ma page perso, et 4 jours pour la base de donnée... Après ça, votre nouvelle base de donnée sera accessible ici. Ca permet entre autres de supprimer les anciennes entrées quand on a foiré sa première installation de dotclear... Une fois tout ceci fait, votre page peut être vu à l'adresse http://mon_login.free.fr, mais pour l'instant, il ne devrait pas y avoir grand chose : un "index of" avec rien dedans ! La deuxième chose, c'est d'apprendre à se servir d'un client ftp pour pouvoir gérer sa page perso. J'ai choisis filezilla, relativement simple, tout en permettant d'évoluer quand j'aurai appris les subtilités de ce protocole. On se connecte à son ftp (mon_login.free.fr) en donnant son login et son mot de passe, et on peut alors uploader (et downloader, quand il y'a des choses sur la page) par simple glisser-déposer. Des erreurs peuvent se produire lors des transferts, et il faut alors retenter pour les fichiers qui ne sont pas passés (bloc du bas dans filezilla). logo-dotclear.jpg Bien ! Passons à l'installation de dotclear. L'installation pour free est expliquée sur cette page. Malheureusement, ce tuto n'est pas très complet... On pourra commencer par essayer une installation automatisée, mais ça n'a pas marché pour moi. Il peut être nécessaire de créer un fichier nommé .htaccess contenant ce texte : php 1 et le placer à la racine (http://mon_login.free.fr) de la page (c'est sensé aider dotclear à trouver la bonne version de php). Si ça ne marche pas, pas de panique, on passe à l'installation classique qui prends un peu plus de temps, mais qui marche bien. En suivant la suite de l'installation, dotclear s'installe sans problème. A la fin, on a accès à son interface de gestion de site à l'adresse http://mon_login.free.fr/dotclear/admin.
Cependant, l'installation n'est pas complètement terminée : la clean-install, comme son nom l'indique permet de faire quelque chose de bien plus propre et fonctionnel. On suivra donc bien ce guide en jouant de gedit (ou de tout autre éditeur de texte) et de filezilla. Voilà, dotclear est complètement installé, à vous (et à moi aussi d'ailleurs) de découvrir toutes ces possibilités ! De nombreux sites expliquent son fonctionnement, à commencer par la documentation sur le site de dotclear même, pour la personnalisation et les plugins sur dotaddict, et puis plein d'autres sites que google saura vous trouver si vous lui demandez gentiment.