Update :

Version 0.2 : de nombreux bugs corrigés, et la confirmation de l'ecrasement ajoutée.
Version 0.3 : Raccourcis claviers + fenêtre "à propos". Disponible ici : EnfuseGui.tar.gz
Version 0.4 : Traduction + option pour copier les exifs dans l'image fusionnée. Télécharger EnfuseGui-0.4.tar.gz.

---

Dans un de mes récents posts, je présentais le logiciel Enfuse, bien utile pour récupérer des photos quand les conditions ne sont pas très bonnes et que le ciel à de grandes chances d'être cramé. La version Linux du logiciel n'existe qu'en version ligne de commande et permet de nombreux réglages. Afin d'avoir quelque chose de plus pratique et pour tester facilement les différentes options, j'ai programmé une petite interface graphique qui permet la prévisualisation a plus faible résolution des réglages réalisés.

Installation :

Les dépendances sont les suivantes :

- python
- Python Imaging Library (PIL)
- Gtk2 et pygtk
- libglade
- enfuse, bien sur !

Un yaourt -S python pil pygtk libglade enblend-enfuse devrait faire l'affaire.

Ensuite, il vous faut récupérer EnfuseGui.tar.gz, le décompresser, et le lancer. De préférence dans un terminal, car il y aura surement des erreurs, étant donné qu'il s'agit d'une première version testée uniquement sur mon archlinux64 (et encore, j'ai pas encore joué avec toutes les options). Donc, ne vous attendez pas à ce que tout fonctionne du premier coup.

Utilisation :

Pour l'utiliser, il faut déjà avoir plusieurs photos d'une même scène avec différentes expositions. Le mieux, c'est d'utiliser une image raw développée avec différentes expositions, par exemple (-2EV, -1EV, 0, 1EV, 2EV).

Ensuite, on ajoute ces photos à la liste a gauche de l'interface en cliquant sur ajouter, ou ouvrir dans la menu fichier si on veut enlever la liste précédente. La possibilité est laissée de séléctionner ou non les images participant à la fusion grâce aux bouton à gauche du nom de chaque image.

Dans un deuxième temps, on règle les options dans le panneau du milieu. Le premier onglet Fusion permet de régler les options les plus simples et les plus importantes que sont les poids respectifs de la "bonne exposition", du "contraste" et de la "saturation", ainsi que l'exposition moyenne et l'écart autorisé par rapport à cette valeur. On choisit aussi ici le nom du fichier de sortie. Je déconseille de toucher aux autres onglets que l'onglet principal, à moins de savoir ce que vous faites !

En cliquant sur prévisualisation, on obtient un aperçu a faible résolution (par défaut en 640 pixel max, modifiable dans l'onglet configuration), et donc rapide (2 secondes sur mon C2Duo 1.6GHz) tenant compte de tous les paramètres (y compris ceux des autres onglets). Cette prévisualisation s'affiche bien entendu dans la partie droite de l'interface.

Après avoir jouer avec les paramètres, et quand le résultat vous parait satisfaisant, il n'y a plus qu'à cliquer sur Fusion pour lancer la fusion à la taille réelle, ce qui peut prendre quelques minutes si les images sont grosses.

Screenshot et exemples :

L'exemple ci dessus avec ses 5 images d'origines (la fusion étant la derniere photo) :

6en1thumb.jpg

Et en étudiant les options, je suis tombé sur le HardMask, ce qui fait des résultats marrants, mais pas très réalistes :

hardmaskthumb.jpeg

Conclusion :

Mon petit bout de programme est en licence GPL, donc tout le monde peut le copier, l'utiliser, le débugger, l'améliorer, ... N'hésitez pas, et laissez moi vos suggestions, rapports de bugs, remerciements pourquoi pas en commentaires !