J'ai récemment fait l'acquisition d'un livre électronique (et Noël n'y est pour rien), d'abord par curiosité technique, puis finalement, pour... lire des livres ! Bien sûr, je n'ai pas acheté le dernier Kindle ou un autre du même genre. D'une part, je ne suis pas près à claquer 300 € dans un livre électronique, ensuite, je ne veux pas de leur DRMs de $*#¤, et enfin je ne veux pas que quelqu'un connaisse ce que je lis ou puisse supprimer mes fichiers. Je suis tombé par hasard sur le Zinky, vieux modèle vendu au rabais pour 80 €, et je l'ai donc acheté. Ici, pas de connexion internet, pas de DRM, pas de formats exotiques, du pdf, rien que du pdf sur un carte SD. Keep It Simple qu'ils disaient...

Et donc, avec ce livre électronique, je voulais lire ou relire de grands classiques tombés dans le domaine public, c.-à.-d. dont les auteurs sont mort depuis plus de 70 ans (en gros). Je suis pas sur pour certains auteurs limites (Maurice Leblanc, Sir Arthur Conan Doyle), mais pour François Rabelais, mort en 1553, je n'ai pas trop de doute. Je me mets donc en quête d'une numérisation sur Internet, et la seule que je trouve est celle-ci. En voici un extrait :

C'est de l'ASCII en arial en pdf ! Aucune mise en forme, le texte n'est pas justifié à droite, les citations latines sont encadrées de _, les titres des chapitres ne sont pas mis en formes, ... C'est illisible ! J'ai donc décidé d'arranger tout ça. En LaTeX, vu que j'aime bien LaTeX et qu'il est réputé pour son respect des règles typographique, puisque c'est bien un problème de typographie dont il s'agit. Et puis quand même, je trouve ça dommage d'avoir d'aussi beaux textes disponibles librement et gâchés par une mise en page calamiteuse.

Adoncques, me mettoi en oeuvre.

Mon travail a consisté à remettre les titres à leur place (dans des balises \chapter), mettre en italique ce que doit, utiliser les environnements quote et verse à bon escient, remplacer les hideux tirets simples par leurs bonnes typographies (--- pour les incises, -- pour les dialogues), recouper les paragraphes de manière adéquate, mettre en grec ce qui était en grec, ... Et appliquer une mise en page adaptée pour un livre électronique : format en B6, taille de police lisible sur le Zinky, police serif adaptée (je trouve la police LaTeX par défaut un peu trop fine pour ça), nombre de caractères par ligne de l'ordre de 60 pour à la fois ne pas trop en avoir et permettre une césure efficace.

Voici le résultat, à téléchargé soit en pdf, soit le source Gargantua.tex. Et aussi, emporté par l'élan, j'ai fait de même pour Pantagruel, à télécharger de la même manière, en pdf ou en source. Par contre, pour Pantagruel, il reste surement des erreurs, car il n'y avait pas de balises pour l'italique, et parce qu'il s'agit d'un mix entre 2 numérisations que j'ai trouvées. Un bon travail de relecture serait bienvenu...

Ce faisant, j'ai appris plein de truc sur la typographie, sur la manière de respecter ses règles par LaTeX, sur les polices en LaTeX, etc. Voici une partie des références qui m'ont été utiles :

  • Pour les règles de typographie, les leçons de Jacques André
  • Pour la mise en page à l'européenne, avec KOMA-script et notamment la classe scrbook, la documentation (traduite en anglais).
  • Pour le choix des fontes, un article paru sur cuk.ch, qui décrit un certain nombre des polices les plus utilisées de LaTeX.
  • Pour le choix des fontes, d'une manière générale, un manuel de typographie et de choix de police. Ce qui m'a amené à choisir la police latex la plus "humane" possible pour LaTeX, la police de kpfonts.
  • Le manuel des kpfonts, qui ont en particulier un mode oldstyle qui permet de faire les ligatures anciennes et un joli Q majuscule.

Et maintenant je peux lire Gargantua !