Pourquoi ?

Vie privée

En décembre dernier, le pdg de Google, Eric Schmidt a tenu des propos qui ont fait couler beaucoup d'encre virtuelle :

Je pense qu'il faut faire preuve de jugeotte. S'il y a quelque chose que vous faites et que personne ne doit savoir, peut-être qu'il faudrait commencer par ne pas le faire. Si vous avez besoin qu'on respecte à ce point votre vie privée, le fait est que les moteurs de recherche – y compris Google – enregistrent et conservent des informations pendant un certain temps. Il faut bien réaliser que nous, aux USA, sommes soumis au Patriot Act et donc qu'il est possible que toutes ces informations soient mises à la disposition des autorités à leur demande.

Se planter aussi lourdement sur le sujet de la vie privée quand on dirige une société tentaculaire dont le business se base sur la collection et la revente de données personnelles ne peut que faire réagir. Je ne vais pas m'étendre sur le pourquoi il se plante, d'autres, en particulier Tristan Nitot, l'ont fait bien mieux que moi.

Pour info, Google collecte plein de trucs sur vous, spécialement si vous avez un compte google : ce que vous cherchez sur google, vos mails (qui sont lus par les ordinateurs de google pour afficher de la pub ciblée), les articles de google actualités que vous lisez, les news que vous recevez dans google-reader, etc. Une partie de ces informations sont accessibles via google dashboard, mais tout n'y est pas, et tout n'es pas supprimable.

Monopoles

Par ailleurs, je pense encore qu'une situation de monopole n'est jamais favorable au consommateurs, et ce même si le comportement de Google est exemplaire à plein des égards, comme son rôle dans les logiciels libres et dans l'amélioration du web. Ces bonnes actions s'expliquent par l'intérêt que Google a a vous faire apprécier Internet, mais le jour où ses intérêts seront contraires aux nôtres, et vu la puissance de Google, nous nous retrouverons dans une situation assez pénible.

Autant donc prévenir, et trouver d'autres moyens d'utiliser des services équivalents (ou meilleurs dans certains cas) par des sociétés ou communautés différentes.

Alternatives à Google

Moteur de recherche

Il y'a plein d'autres moteurs de recherche qui remplissent leur rôle avec plus ou moins de réussite.

  • Yauba, que je trouve le meilleur, avec un algorithme aussi pertinent que celui de Google, une classification des résultats pratique (sites web, pdfs, réseaux sociaux, images, ...), des options de désambiguation. Important, Yauba n'enregistre aucun log de vos recherche : pas de problème de vie privée ! Du tout bon, et c'est mon moteur par défaut.
  • Scroogle, utilise le même moteur que Google, mais supprime les enregistrement et la publicité. Je n'aime pas sa présentation, qui fait un peu web des années 90... Question de gout donc.
  • Yacy, qui est un logiciel libre à installer sur son système, et qui fait des recherches en p2p. L'indexation des sites web est donc réalisé par la communauté d'utilisateurs utilisant ce logiciel. Je trouve l'idée excellente, mais les résultats ne sont pas très pertinent pour l'instant. À surveiller.
  • Il y'en a plein d'autres, et je vous laisse chercher, les 3 précédents étant mes coups de cœurs actuels.

Courriels

Il existe un très grand nombre de services de mail gratuit, qu'on peut consulter soit sur un client mail sur son ordinateur, soit via le navigateur internet (webmail). De nos jours, beaucoup de service ont atteint un niveau de maturité très élevé, et il n'y a que l'embarras du choix. gmx, No-log, ... Même le service de Free.fr est très bon, et pas scanné par des robots.

Bureautique en ligne

Pour remplacer google docs, il existe un certain nombre de services en ligne :

  • Zoho Office, qui comporte un nombre impressionnant de services, parmi lesquels figurent traitement de texte, tableur et présentation. Beaucoup de formats sont supportés, y compris les traditionnel Microsoft Office et OpenOffice.org.
  • Think Free, qui possède les mêmes fonctionnalités.
  • etc.

Et un petit dernier, PiratePad, géré par les créateurs de ThePirateBay, qui permet de travailler à plusieurs en direct sur le même document. C'est moins complet que les autres, mais très pratique et plus rapide.

Cartes en ligne

Il y'a bien sur les traditionnelles Mappy et ViaMichelin, mais je voudrais surtout parler d'un logiciel libre qui grandit très vite : OpenStreetMap.

Ce sont les utilisateurs, qui en parcourant les routes de France et du monde avec leur GPS apporte l'information à OpenStreetMap. D'autres ajoutent les noms des localités, bâtiments notables, végétation, ... Bien entendu, le résultat est sous licence libre, et peut être utilisé par tout le monde. Les cartes ne sont pas utilisables à la manière des 2 précédents, (on ne peut pas se faire son itinéraire pour aller d'un point A à un point B, ou d'autres services de ce type) mais la cartographie de notre monde devrait être quelque chose de librement accessible par tous, un patrimoine commun de l'humanité, et non pas un produit sous licence, enfermé dans les mains de quelques multinationales.

Et cette méthode de construction à d'autres avantages, c'est l'interaction avec les utilisateurs et la rapidité de mise à jour qui en découle. Dernièrement, cette carte a été abondamment utilisée pour les tremblements de terre à Haïti, puisque l'emplacement des immeubles écroulés et des camps de réfugiés étaient mis à jour en direct, via des images satellites et des observations sur le terrain.

Pour plus de renseignements sur OpenStreetMap, on pourra consulter ce dossier d'Écrans.fr.

Blogs

En remplaçant de Blogger, il doit y avoir des tonnes de sites tous prêts, mais je ne les connait pas, et ça ne m'intéresse pas.

Par contre, j'ai à proposer une autre méthode, qui consiste à prendre une page perso chez un hébergeur, par exemple Free.fr qui est gratuit, et à installer dessus dotclear ou wordpress. Ces deux logiciels, une fois installés sur le serveur de votre page perso, permettent de créer votre blog en 2 coups de cuillère à pots, tout en gardant une personnalisation ultra poussée et inégalable par les plateforme de blog traditionnelles.

L'installation est également aisée, il suffit de suivre les documentations des deux logiciels.

Galeries en ligne

Là aussi, il existe de nombreuses solutions toutes prêtes, la plus célèbre étant flickr, mais on peut appliquer la même recette que précédemment, à savoir ouvrir une page perso et installer un logiciel sur le serveur.

Le logiciel que je connais et que j'apprécie, c'est Piwigo qui permet de faire de belles galeries illimitées en nombre de photos et en taille (limitation de l'hébergeur en fait), avec un présentation personnalisable, des plugins qui facilitent ou améliorent le visionnage, etc. Que du bonheur ça aussi, largement mieux que la solution made in Google.

Google Analytics

Pour connaître les statistiques de visite de son site web, on peut utiliser Piwik, qui a l'air très bien, mais que je ne peux pas utiliser ici (Free ne supporte pas ce logiciel).

Lecteur de flux RSS

J'utilisais abondamment google reader, mais en préparant cet article, j'ai cherché un remplaçant, et j'en ai trouvé un, et après un petit essai, il semble bien meilleur : Netvibes.

Au début, on se dit que ce n'est pas un vrai lecteur RSS, puis une fois inscrit, la fonctionnalité lecteur (en fait c'est plutôt une disposition de l'information) apparaît, et en plus des traditionnelles fonctions de lecteur de flux, d'autres options sont disponibles (météo, twitter, actualités, ...), et de nombreuses choses sont paramétrables. Très bon, et je n'ai pas fini de découvrir ce logiciel.

Sinon, pour ceux qui ne sont pas trop habitués au système de flux rss, ou ceux qui veulent découvrir d'autres choses, il y a matoumba qui vous propose des flux rss en fonction de vos centres d'intérêt. Ça pourrait être intéressant, pour ma part, je ne suis pas arrivé à m'y faire, et l'organisation me paraît trop rigide.

Conclusion

Voilà pour ce tour d'horizon rapide, bien entendu si je trouve de nouvelles choses intéressantes, je les rajouterai, et si vous en avez à partager, vous êtes bienvenus de le faire en commentaire !